← Tous les photographes

De Burie, Yudelson, Cosendey

Silvie De Burie

La simplicité et pourtant en même temps la complexité des motifs dans la nature sont de la pure magie. Dans la vie quotidienne, des choses comme la symétrie, les formes claires, la géométrie et les couleurs me rendent heureuse

Silvie De Burie

Alors quand, après 15 ans de plongée sous-marine, j’ai finalement franchi le pas vers une installation sous-marine professionnelle, j’ai simplement suivi mon intuition.

Silvie De Burie

Un récif corallien est un ensemble très chaotique de milliards d’organismes vivants. "My Life Aquatic" est une série de gros plans de coraux très divers, dont la majorité sont des coraux durs. Chaque photographie révèle un motif graphique fascinant et coloré, qui est en fait une colonie de minuscules petits organismes vivants

Silvie De Burie

Ces polypes vivent dans leur maison calcaire en symbiose avec des organismes unicellulaires ressemblant à des algues appelés zooxanthelles, qui convertissent la lumière en énergie et donnent leur coloration aux coraux. La conversion de la lumière en énergie est ce que nous appelons la photosynthèse

Silvie De Burie - Vendu

Vendu, Lorsqu'il est soumis à un stress intense, un corail expulse ses zooxanthelles. En conséquence, le corail blanchit et cela peut éventuellement signifier la fin de toute la colonie de corail. Les sédiments, les produits chimiques nocifs et les températures élevées de l’eau ne sont que quelques causes de stress pour les coraux

Silvie De Burie

Depuis que tout a commencé, des milliards et des milliards de ces petits organismes unicellulaires font ce qu’ils font de mieux dans cette immense étendue d’eau qui recouvre notre planète. La simple idée de cela me fait vibrer. Je ne peux pas capturer le processus réel de la photosynthèse, mais je peux montrer le résultat.

Silvie De Burie

Sous l’eau, j’isole le motif qui a attiré mon attention en prenant une photo macro. Ce que vous voyez sur la photo ne représente que quelques centimètres carrés dans la vraie vie. J'utilise un appareil photo reflex numérique Canon EOS avec un objectif macro 100/50 mm dans un boîtier sous-marin et deux puissants flashs sous-marins.

Silvie De Burie

Silvie De Burie

Les flashs sont essentiels. Lors de ma descente, tout le spectre des couleurs disparaît, en commençant par les tons rouges et en terminant par la zone bleue. En raison de la disparition des couleurs et du fait que tout est si petit, je ne connais souvent pas la couleur ou la texture exacte de ce que je photographie jusqu'à ce que je voie les images sur l'écran de mon ordinateur

Silvie De Burie - Vendu

Avec mes images, je souhaite attirer l’attention sur des problèmes brûlants comme le réchauffement climatique, la surpêche et la détérioration générale de notre planète bleue et des océans en particulier.

Silvie De Burie

Si nous continuons à consommer à ce rythme et si la population mondiale continue de croître au rythme actuel, il y a de fortes chances que tous les récifs coralliens du monde disparaissent d’ici 2050. Et un monde sans récifs coralliens est un monde sans vie.

Maximilian Mann

A Spinner Dolphin jumps out of the waters off Oahu, Hawaii.

Brian Skerry

A Blue shark swims off the coast of Rhode Island, USA with a red-colored, parasitic copepod attached to its dorsal fin

Dianne Yudelson

En grandissant, j'ai passé la majorité de mon temps libre dans la piscine. Mon identité semblait pleinement réalisée lorsque j'étais immergée dans l'eau et que je me délectais de l'étreinte sensorielle de la pression isotrope et de la solitude tranquille

Dianne Yudelson - Vendu

J'aimais regarder sous la surface de l'eau et voir le monde à travers la lentille abstraite de l'eau en mouvement. Ces portraits capturent cet événement à l'envers.

Dianne Yudelson

Je me souviens avoir réfléchi au fait que ce que je voyais à travers l'eau était une vision plus vraie de la "réalité", une réalité temporaire et abstraite. La vie ne doit pas être vécue comme une rubrique, mais plutôt comme une grande peinture abstraite à l'aquarelle où chaque étape se fond dans une autre.

Dianne Yudelson - Vendu

Les humains ne sont pas les reflets posés que nous voyons dans les miroirs de nos salles de bains, une image que nous visualisons et créons comme nos représentations extérieures perçues par le monde entier

Dianne Yudelson - Vendu

Nos corps sont des masses composées principalement d'eau dans un état variable de changement constant.

Dianne Yudelson - Vendu

Nous ne sommes pas des entités statiques représentées par nos personnalités individuelles manipulées, des façades perpétuellement influencées par la société.

Dianne Yudelson - Vendu

Ma série Under the Surface vise à capturer une vision plus précise de soi, une vision fluide, suspendue, réfléchie, fracturée et floue, facilement soumise aux forces de la nature et pourtant des vaisseaux flottants à la dérive sur un voyage d'accomplissement de soi.

Dianne Yudelson

Dianne Yudelson

Dianne Yudelson

Dianne Yudelson - Vendu

Gatien Cosendey

Une bulle en forme d’anneau remonte vers la surface et le soleil à travers les branches d’un arbre noyé dans l’étang du Duzillet, sur la commune d’Ollon. Le site est prisé des baigneurs comme des plongeurs. On y trouve de nombreuses statues immergées par le club de plongée la Coulée Douce

Gatien Cosendey

Un plongeur se tient dans un rayon de soleil filtrant sous le quai Perdonnet à Vevey, qui est une sorte de pont jeté au-dessus des eaux du Léman. On peut y découvrir les restes des échafaudages utilisés pour sa construction dans les années 30.

Gatien Cosendey

Gatien Cosendey

Des plongeurs s’engagent sous la glace recouvrant le lac Lioson l’hiver afin de profiter de la féérie des jeux de lumière. La température de ce lac, situé proche du Col des Mosses et à une altitude de 1848 m, avoisine les 2°C et requiert l’utilisation de combinaisons étanches

Gatien Cosendey

Un plongeurs équipé d’un recycleur, équipement similaire aux appareils respiratoires utilisés par les astronautes lors de leurs sorties extravéhiculaires (spacewalks), progresse dans la grotte de la Source de la Chaudanne à Rossinière.

Gatien Cosendey

La queue d’un Hawker Hunter, ancien avion de chasse des Forces aériennes suisses, est une épave se trouvant à une profondeur de 50 m au fond du lac de Neuchâtel. L’appareil a tragiquement heurté la surface du lac lors d’un vol d’entraînement en 1979

Gatien Cosendey

Un silure de près de 2 m de long a élu domicile dans cette petite épave de bateau située dans le lac du Rosel, à Martigny. La visibilité y est remarquable en hiver et offre de très belles opportunités de plongée aux plongeurs de tous niveaux

Gatien Cosendey

Le Château de Chillon est un site très prisé des plongeurs d’ici et d’ailleurs, offrant à la fois un cadre exceptionnel et un environnement de plongée permettant de découvrir une falaise sous-marine tombant de la surface jusqu’à une profondeur de 80m.

Gatien Cosendey

Les escaliers de cette ancienne mine de marne italienne située à Olgiate Molgora, près de Milan, lui donnent une atmosphère digne d’un roman de Tolkien. L’on se prendrait presque à guetter l’apparition d’un balrog le long des galeries immergées

Gatien Cosendey

La plongée dans les gorges de l’Areuse présente des paysages subaquatiques riches et variés, d’une beauté reflétant celle dont peut bénéficier le randonneur terrestre. L’eau peut y être d’une très grande transparence, et le plongeur peut s’amuser à nager entre les troncs jetés en travers de la rivière

Gatien Cosendey

La faune du Léman, quoique moins colorée que celle des mers plus chaudes, peut s’avérer extrêmement prolifique, comme en témoigne cet impressionnant banc d’ablettes nageant sous le quai Perdonnet à Vevey